Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 02:31
4 minutes planantes, voici le morceau que j'ai le plus écouté l'année de mes 23 ans. C'est le titre Chicken-bone Circuit de RJD2. Comme mon profil last fm le montre, j'aime bien le trip-hop même si ma culture n'est pas forcément très vaste en ce domaine.

 Il s'agit ici d'un instrumental avec quelques samples vocaux tirés de je ne sais trop où -films?- et il invite à la rêverie. La vidéo sur youtube n'est pas officielle et elle impose peut-être une interprétation, mais à vrai dire, elle correspond bien à ce que cette chanson fait ressentir : comme une grande ville qui est un patchwork de sons, de solitudes et d'effervescence, le morceau associe un son ambient imprégné d'une douceur toute nocturne et  un chaos de percussions digne de la furie du quotidien, mélancolie du piano et voix féminines chaudes. Immensité et banalité.

Le cri baudelairien "Anywhere out of the world !" semble trouver ici un écho : présence et absence, ce morceau réflète la modernité de notre monde et l'éternité de notre vie intérieure, de la vie. Pour fuir le monde, il faut se sentir vivre, éprouver la solitude de notre vie.





Partager cet article

Repost 0
Published by NA_SIEHSTE
commenter cet article

commentaires

Goldenyears 02/05/2009 01:42

En effet, ça passe pas mal du tout comme musique

Présentation

Recherche

Pages

Liens